Nouvelles voies

LE PLUS COURT CHEMIN

Vers les droits de chacun, pour le mieux-vivre de tous

Nouvelles Voies : un partenariat qui a du sens

Nos actions

Accompagnement Administratif et Juridique

Ce service propose pour chaque personne suivie un accompagnement social technique, administratif et juridique complet : constitution et suivi de dossiers, analyse de problèmes à caractère juridique, consultation d’avocats et d’experts, traitement global et personnalisé des problématiques et des situations.

Actions collectives, formation aux droits fondamentaux

Depuis 2006, Nouvelles Voies développe des actions collectives de prévention sur les droits fondamentaux auprès de ses adhérents, des habitants des quartiers en difficulté et des salariés d'entreprises.

Mise sous tutelle

Nouvelles Voies est « Association de tutelles aux Majeurs Protégés » agréée dans les Hauts de Seine depuis 2005 et gère à ce jour plus de 400 mesures.

Nouvelles Voies

agit dans le cadre de partenariats avec les entreprises, les collectivités et les institutions publiques.

Étrangers

Le Droit des Étrangers concerne notamment le mariage (à l’étranger ou avec une personne étrangère), les demandes et problèmes de visas, les autorisations de travail, le regroupement familial, la nationalité française et la procédure de naturalisation, l’adoption par jugement de kafala.

Exemple d’accompagnement

Monsieur L. pensait s’être marié à Marseille en juillet 1984 exclusivement religieusement. Il travaillait à l’époque à l’étranger et effectuait de nombreux déplacements. La famille de son épouse a visiblement, à l’époque, fait enregistrer civilement le mariage aux Comores.

Monsieur a donc dû, en 2002, se déplacer là-bas pour divorcer. Il a ensuite reçu l’acte de divorce. Son ex-épouse ayant fait une requête auprès du Juge aux Affaires Familiales, il doit communiquer le jugement de divorce qui n’est pas reconnu par Nantes.

Nous nous sommes donc chargés de formuler une demande de vérification d’opposabilité en France d’un jugement de divorce rendu à l’étranger, à l’attention du Procureur de la République, en informant le Juge aux Affaires Familiales.